Un arbre d’Hiroshima planté au Chemin-Vert

Le maire entouré d'enfants gonfrevillais prêt à planter l'arbre pour la paix.

A l’occasion de la journée internationale de la Paix le 21 septembre, la Ville de Gonfreville l’Orcher a planté un arbre japonais, originaire de la ville d’Hiroshima.

Il s’agit d’un Ginkgo Biloba, connu pour sa robustesse. Il fut la première espèce d’arbre à repousser après l’explosion de la bombe atomique le 6 août 1945 à Hiroshima. Offert par la ville de Malakoff, adhérente tout comme la ville de Gonfreville l’Orcher à l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix, l’arbre est un descendant de l’un de ces arbres survivants.

Le Ginkgo Biloba symbole de vie, d’espoir et de paix !

Le Ginkgo Biloba a été planté au début de la promenade Nelson-Mandela, à proximité du pan du Mur de Berlin. Un choix chargé de sens. “Cet arbre est un symbole de vie, un symbole d’espoir et un symbole de paix. De vie d’abord, parce qu’il a résisté à la dévastation, à l’anéantissement de son environnement. D’espoir ensuite, parce qu’il a été plus fort que la plus terrifiante arme jamais inventée. Symbole de paix enfin, parce que personne ne souhaite que de telles atrocités se reproduisent un jour. C’est parce que ces valeurs sont les nôtres à Gonfreville l’Orcher, que nous célébrons chaque année cette journée internationale de la paix… Par ce geste aujourd’hui, nous réaffirmons notre opposition aux guerres, aux armes et notamment aux armes nucléaires”, a souligné Alban Bruneau.

Six classes gonfrevillaises des écoles Arthur-Fleury, Jean-Jaurès et Turgauville ont répondu à l’invitation de la Municipalité pour être témoin de ce message de paix. Un enfant de chaque classe a participé à la mise en terre de l’arbre avec le maire de la ville.

©Texte et Photos : Stéphanie Pouteau-Debris
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×