La libération commémorée

Le 77ème anniversaire de la Libération de la ville de l’occupation nazie a été commémoré le 5 septembre.

En présence du député Jean-Paul Lecoq, le maire Alban Bruneau, plusieurs adjoints et conseillers municipaux se sont d’abord recueillis devant les tombes des soldats britanniques dans le cimetière de Gournay-en-Caux. Puis, les élus et les représentants des associations des anciens combattants et de l’UNRPA ont déposé des gerbes au pied du Monument aux Morts du centre ville. La cérémonie était accompagnée par la batterie fanfare de Montivilliers Gonfreville l’Orcher.

Extraits du discours prononcé par Alban Bruneau

“Le 3 septembre 1944, après quatre années d’occupation, quatre années de privations, de rationnement, de peurs et d’incertitudes, la population gonfrevillaise était libérée, heureusement sans heurts. Cette date est essentielle dans l’histoire de notre commune, et ce à double titre : d’abord parce qu’elle est le symbole de la liberté retrouvée, valeur que nous chérissons tous, ensuite parce qu’elle marque le début de la transformation progressive de ce qui n’est encore qu’un village en une ville moderne, celle que nous connaissons aujourd’hui.”

“Sur le plan national, la libération fut également une époque de réaffirmation des valeurs républicaines. Une République qui savait alors rassembler, s’adresser et penser à tous, à travers de grandes réformes qui nous ont donné la sécurité sociale, les grandes entreprises publiques, les comités d’entreprise, ou encore les caisses de retraite… Un patrimoine commun qui a été le ciment de notre nation et qui est aujourd’hui dénaturé, démembré, affaibli par les différents gouvernements et présidents successifs, dont les politiques sont prioritairement dirigées vers les intérêts des plus riches.”

“En ce jour de commémoration de la libération de notre ville, nous constatons que la défense de la liberté n’est pas une affaire du passé. Il en va de même pour l’égalité et son corollaire la justice sociale. Alors faisons en sorte que ces exigences deviennent les priorités de nos dirigeants. Faisons en sorte de nous rassembler pour que les valeurs de la République, au-delà des mots, se transforment concrètement en actes.”

 

©Photos : Nicolas SIMON

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×