Les femmes dans les cités provisoires

Thérèse Grancher s'est mariée avec un GI américain dans la chapelle du camp Philip-Morris, le 24 avril 1946.

La Maison du patrimoine et des cités provisoires participe à la Nuit des Musées le samedi 14 mai.

Visites thématiques

Trois visites thématiques sur le thème « être femme au camp Philip-Morris et dans les cités provisoires de Gonfreville l’Orcher » seront proposées tout l’après-midi.
Rendez-vous à 14h, 15h et 16h.
Visite limitée à 15 personnes par groupe

Spectacle En attendant le facteur

Avec son spectacle En attendant le facteur, la comédienne Valérie Lecoq, de la Compagnie Piano à Pouces Théâtre évoquera la vie quotidienne des femmes dans les cités provisoires mais aussi le destin des « War Brides » ou « épouses de guerre ». Il s’agit des jeunes femmes européennes qui ont épousé un soldat américain à la Libération. Une fois mariées, elles étaient autorisées à émigrer vers les USA. Venues de la France entière (certaines étaient gonfrevillaises), trois mille d’entre elles sont passés par le camp Philip-Morris avant de traverser l’Atlantique.

Représentations à 18h30 et 20h30 (Durée : environ 50 mn)
Gratuit sur réservation au 02 35 13 16 53.

 

Légende photo d’Archives
Thérèse Grancher s’est mariée avec un GI américain dans la chapelle du camp Philip-Morris, le 24 avril 1946.

2a Rue Arthur Fleury, 76700 Gonfreville-l'Orcher, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×