Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité

Des parrains pour trois sans-papiers

Article mis en ligne le 29-11-2018 permalien

Le 28 novembre, Alban Bruneau, maire, a conduit une cérémonie républicaine peu courante. Trois personnes sans papiers ont reçu le parrainage de militant.e.s des droits de l’Homme.


Alban Bruneau, maire, lisant l’une des trois attestations de parrainage au cours d’une cérémonie chaleureuse.

La municipalité répondait à une demande de l’Association havraise de solidarité et d’échanges avec tous les immigrés (AHSETI). Un Camerounais né en 1978, un Guinéen né en 2000 et un Malien né en 2002 étaient au centre de toutes les attentions aux côtés de leurs parrains et marraines Nathalie Nail et le père Philippe Hérondelle, Florence et Vincent Jolivet, Anna Dru et René Bodineau.

Tout en saluant l’engagement des militant.e.s de l’AHSETI, Alban Bruneau s’est adressé aux personnes parrainées. « Vous avez su répondre à toutes les attaques administratives et législatives avec beaucoup de force et de dignité. Je voudrais honorer votre esprit de résistance. Et c’est parce que nous ne pouvons voir le droit humain bafoué dans notre pays que nous avons choisi de nous engager à vos côtés. Cette cérémonie c’est le symbole de notre attachement aux valeurs de la République. Notre République terre d’asile. Notre République terre d’accueil et de liberté. Nous vous reconnaissons comme citoyens à part entière de notre commune et de notre pays. Et nous le faisons parce que c’est un juste retour des choses. En effet, la France pendant de longues années de colonisation, s’est, disons-le, « servie » en Afrique. Une partie de son développement a pu se faire grâce à l’Afrique. Et les choses continuent encore aujourd’hui à en juger par les grands groupes qui y sont présents. Nous considérons donc que notre soutien aujourd’hui n’est qu’un juste retour des choses comme l’a réaffirmé le député Jean-Paul Lecoq récemment à l’Assemblée nationale.  »

Dans une salle des cérémonies bien pleine, Alban Bruneau a poursuivi. « Contrairement à ce que beaucoup pensent, les migrants contribuent à la richesse économique et culturelle des pays qui les accueillent. Et cette affirmation s’appuie sur un rapport du Conseil de l’Europe qui n’est pas vraiment connu pour être un repère de gauchistes... Malgré tout, notre pays reste toujours en retard sur la question de l’accueil des migrants et notamment sur le traitement réservé aux mineurs isolés. En tant que Conseiller départemental, j’ai récemment eu l’occasion, avec ma collègue Sophie Hervé, de dénoncer les manquements du Département de la Seine-Maritime en matière d’accueil des mineurs isolés. Un département qui est même régulièrement condamné par les tribunaux à ce titre. »

Avant de procéder aux parrainages, le maire a lu un extrait de l’attestation. « Nos droits sont aussi les vôtres. Nous vous accueillons en ce jour, 28 novembre 2018, pour faire en sorte que l’avenir ait un sens pour vous, et que votre vie soit respectée dans la dignité. Vous qui avez connu le pire, vous méritez aujourd’hui que les valeurs de la République s’affirment et vous donnent le meilleur, le droit à la liberté et à la vie avec nous ».

Une déclaration chaleureusement applaudie. « Nous voilà à vos côtés. Nous avons choisi la vigilance, face aux mesures gouvernementales qui conduisent à l’exclusion, au non respect des personnes et au renvoi au pays de familles voulant construire une nouvelle vie parmi nous, parce que chez eux, ils ne peuvent plus vivre, ni même survivre. »

Plus de photos sur la page Facebook Ville de Gonfreville l’Orcher

Pour joindre l’AHSETI, écrivez à ahseti@gmail.com



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal