Vous êtes ici : Accueil>
Environnement

Une action citoyenne au Chemin-Vert

Article mis en ligne le 09-04-2018 permalien

A l’initiative de Céline Diallo, une habitante du Chemin-Vert, une opération de nettoyage a été organisée le 8 avril avec le soutien de la Ville.


Les volontaires ont répondu à l’appel de Céline Diallo.

Exaspérée par les mauvais comportements de certains voisins qui prennent le quartier pour une déchetterie à ciel ouvert, Céline Diallo, une habitante du Chemin-Vert, a placardé fin mars des affichettes dans le quartier pour appeler à un sursaut citoyen. « Je n’ai pas envie que mes enfants grandissent dans cet environnement, je ne pense pas être la seule », disait-elle. Relayé par la page Facebook de la Ville (plus de 10 000 personnes atteintes en trois jours), partagé et commenté des centaines de fois, son appel a été entendu.

La Ville a mis à la disposition des volontaires du quartier et d’ailleurs des gants, des pinces et des sacs poubelle. Une benne est venue charger le tout en fin de matinée. La tâche n’était pas mince. Pneus, sacs poubelle, objets et déchets en tous genres polluaient les lieux. Une accumulation qui dépassait les missions normales du service Propreté de la Ville et de la Codah. Alban Bruneau, maire, est venu au devant des habitants énervés par l’incivisme des gens ou même des entreprises qui prennent la nature pour une poubelle.

Céline Diallo, à droite, était bien entourée dimanche matin.

Autour du camion Café rencontre où étaient servies des boissons, les discussions allaient bon train. « Dire qu’il y a une déchetterie à un kilomètre ! », soulignaient les uns. « C’est agaçant de ramasser les saletés des malpropres », pestaient d’autres. « C’est aussi un problème d’éducation », complétaient des voix. Remerciée par tous pour son initiative, Céline Diallo a expliqué son geste. « Ce n’est pas compliqué. Ce sont mes enfants qui m’ont décidée. Ils sont sensibilisés à l’écologie à l’école et ne supportent pas de voir la nature salie. » Célia Diallo est dans la classe de CM2 de l’école Turgauville qui prépare un projet de loi sur l’introduction de produits bios dans les cantines. « C’est rassurant pour l’avenir ! » a noté Alban Bruneau.

Vue comme un électrochoc permettant une prise de conscience, l’opération de nettoyage est une première et espère être la dernière. Au-delà de cette action par ailleurs très conviviale, la création d’une association pourrait être envisagée pour animer le quartier.

Plus de photos sur la page Facebook Ville de Gonfreville l’Orcher.



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal