Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité internationale

L’assemblée générale des Amis de la RASD

Article mis en ligne le 30-01-2018 permalien

En préambule à l’assemblée générale de l’Association des Amis de la République arabe sahraouie démocratique (Aarasd) qui se tenait les 27 et 28 janvier à Gonfreville l’Orcher, les représentants de onze comités de soutien à la résistance sahraouie ont été reçus en mairie par la municipalité qui prépare l’envoi d’un container dans le camp de réfugiés de J’Réfia.


Une conférence sur le rôle fondamental des femmes sahraouies a ouvert l’assemblée générale de l’Aarasd.

Dans leurs interventions successives, Alban Bruneau (maire), Jean-Paul Lecoq (député), Abdelhamid Si Afif (président de la commission des Affaires étrangères du parlement algérien), Oubi Bouchraya Bachir (représentant du Front Polisario en France) et Régine Villemont (présidente de l’AARASD) ont évoqué les sujets qui allaient être débattus durant le week-end.

Après la 42ème conférence européenne de soutien au peuple sahraoui qui s’est tenue en octobre à Vitry-sur-Seine, un nouveau souffle accompagne les comités qui avaient un ordre du jour chargé depuis l’inquiétante question des droits humains dans les territoires occupés jusqu’au sort des prisonniers politiques en passant l’évaluation des besoins dans les camps de réfugiés ou l’accueil des enfants durant l’été.

« Tous les Sahraouis se sentent chez eux à Gonfreville l’Orcher », a notamment confié Oubi Bouchraya en présence d’Odette Le Mignot, l’épouse de Marcel Le Mignot, le premier maire qui a engagé la Ville dans un soutien qui n’a jamais faibli en vingt-cinq ans. Pour sa part, Jean-Paul Lecoq a annoncé la création d’un groupe d’étude sur le Sahara Occidental à l’Assemblée nationale, groupe qu’il présidera. Abdelhamid Si Afif a quant à lui insisté sur les liens entre parlementaires sympathisants de la cause sahraouie qu’il faut renforcer entre tous les pays d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

L’assistance a pu ensuite suivre une conférence de Seini Chaba (députée sahraouie membre de l’Union nationale des femmes sahraouies) sur la place des femmes sahraouies depuis l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc jusqu’à aujourd’hui. Seini Chaba a expliqué le double aspect de la résistance sahraouie, à la fois révolution anticoloniale et sociale. Le rôle des femmes est déterminant à tous les niveaux à la fois dans les camps de réfugiés et dans les territoires occupés par le Maroc. Santé, éducation, justice, formation… les femmes sont mobilisées jusqu’au plus haut niveau. Dans les rues, elles prennent aussi une part active aux manifestations toujours violemment réprimées par les autorités marocaines. Ce qui fait que les femmes partagent le sort des militants enlevés, torturés, placés dans des prisons clandestines. L’exposé a été complété par le témoignage d’une jeune sahraouie qui a dû quitter les territoires occupés pour pouvoir poursuivre ses études en France.

Une délégation composée d’élus gonfrevillais et de membres du comité de jumelage se rendra dans le camp de J’Réfia situé dans le désert algérien fin mars début avril. Un container fera le voyage parallèlement par mer pour acheminer des dons qui seront remis aux autorités sahraouies de J’Réfia.

La Ville et le comité de jumelage font appel à la générosité des entreprises et associations pour remplir le container stationné temporairement à Mayville de matériel scolaire et pédagogique (chaises, bureaux, tableaux, petites fournitures, jeux éducatifs et sportifs…), d’ordinateurs fixes, de matériel électrique, de vélos, de matériel de puériculture, de machines à coudre… Le départ du container décoré par de jeunes gonfrevillais est prévu fin février.

Plus d’infos en téléphonant au 06 86 80 71 84 ou au 06 83 84 25 95 ou en écrivant à : comitejumelagego@gmail.com

Plus de photos sur la page Facebook Ville de Gonfreville l’Orcher.



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal