Vous êtes ici : Accueil>
Recueillement

Soutien à la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray

Article mis en ligne le 29-07-2016 permalien

Ce vendredi 29 juillet 2016, la municipalité gonfrevillaise a invité la population à exprimer son soutien à la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray, suite à l’attentat perpétré le 26 juillet et qui a coûté la vie au prêtre Jacques Hamel.


JPEG - 52.5 ko
Soutien à la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray
Au nom de la municipalité, Marc Guérin, premier adjoint au maire, a prononcé un discours de soutien.

Marc Guérin, premier adjoint au maire, a prononcé un discours d’hommage, entouré des adjoints Marie-Claire Doumbia et Thierry Rolland ainsi que de Gilbert Delanoue, prêtre de la paroisse de Saint Marc de l’Estuaire (en remplacement de Gérard Kakudji, prêtre de la paroisse en congé actuellement) et de Daniel Palfray, membre du conseil paroissial. Après le discours, une minute de silence a été respectée.

Retrouvez ci-dessous le discours de Marc Guérin.

Mesdames et Messieurs,

Tout d’abord je tiens à excuser Jean-Paul Lecoq qui est absent de Gonfreville-l’Orcher quelques jours mais qui a suivi de très près les crimes perpétrés à Saint-Etienne-du-Rouvray en lien avec son ami et collègue au Département, Hubert Wulfranc.
Il m’a demandé d’organiser ce rassemblement auquel il s’associe, ainsi que la paroisse de Saint Marc de l’Estuaire.
La douloureuse récurrence de ces rassemblements ne doit pas affaiblir la force des mots qui sont les nôtres.
Si aucune idéologie qui prône la haine ou la mort de l’autre n’a sa place en France, celles qui prônent le mieux vivre-ensemble sont nécessaires. Le prêtre Jacques Hamel a donné sa vie aux autres à sa manière. Son meurtre doit donner l’ambition à tous ceux qui œuvrent à maintenir le ciment de notre Nation et de nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité de continuer pour que cela n’advienne plus.
Saint Etienne du Rouvray a été touchée au cœur par des crimes revendiqués par une organisation fasciste qui se sert de la religion pour embrigader des individus en perdition, des hommes paumés prêts à tout y compris à assassiner et à se suicider pour exister, quitte à commettre les pires atrocités qu’un homme puisse imaginer : tuer un prêtre âgé au cœur d’un lieu sacré aujourd’hui, faucher des familles en camion hier…
Mais n’est pas martyr qui veut. Les martyrs sont les victimes pas les minables qui lâchement les assassinent.
Les qualifier de terroristes et leur acte d’attentat c’est déjà leur faire trop d’honneur et répondre au sens qu’ils entendent donner à leur propre perdition et errance intellectuelle. Quant à ceux qui veulent voir en eux des soldats ou une armée organisée, ils ne font qu’alimenter leurs peurs et les haines, promouvoir la guerre pour servir leurs propres intérêts pas ceux du peuple ni de la Nation.
Rendons hommage aujourd’hui au prêtre Jacques Hamel et à tous ceux qui, de près ou de loin ont été touchés par ce qui s’est déroulé hier. Comme l’a rappelé hier soir Hubert Wulfranc, maire de Saint-Etienne-du-Rouvray lors de l’hommage à Saint-Etienne-du-Rouvray où nous l’avons rencontré et soutenu de la part de tous les Gonfrevillais : « l’émotion intense en réaction à cet acte ignoble ne se tarira pas, ni ici, ni ailleurs ».
Nous nous associons aux Stéphanais dans leur douleur et les assurons de toute notre solidarité.
Je conclurais cette intervention par la magnifique phrase d’Hubert Wulfranc : "soyons ensemble les derniers à pleurer, soyons ensemble les derniers à rester debout contre la barbarie dans le respect de tous".

Plus de photos sur la page Facebook de la Ville.

JPEG - 75.6 ko
Soutien à la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray
Moment de recueillement.


Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal