Vous êtes ici : Accueil>
Evénement

Cap sur le championnat d’échecs jeunes 2016

Article mis en ligne le 03-09-2015 permalien

La municipalité et l’ESMGO Echecs tenaient une conférence de presse commune le 2 septembre pour présenter le championnat d’échecs jeunes qui se déroulera du 10 au 17 avril entre le complexe Echecs-Arts martiaux et le complexe sportif Maurice-Baquet.


JPEG - 165 ko
Le championnat d’échecs jeunes 2016 a été présenté à la presse.

En présence de Nicolas Mayer-Rossignol (président de la Région Haute-Normandie), de Florence Thibaudeau-Rainot (vice-présidente du Département), de Diego Salazar (président de la Fédération Française d’Echecs), de Michel Hacout (président de la Ligue de Haute-Normandie d’Echecs), de Cyrille Vaugeois (président de l’ESMGO Echecs), de Camille Blanquet (joueuse gonfrevillaise classée 3ème au Championnat d’échecs Jeunes 2015 à Pau), Jean-Paul Lecoq (maire et conseiller départemental) a ouvert la conférence de presse pour présenter l’événement qui recevra 1 300 joueurs de 6 à 20 ans.

C’est la première fois qu’un championnat de France d’échecs est organisé dans le grand ouest. « C’est un défi et une fierté pour une petite ville comme la nôtre. Au-delà du club organisateur, des élus et des services municipaux, on va avoir besoin de la mobilisation de toute la ville », a souligné Jean-Paul Lecoq en rappelant que l’on doit à Marie-George Buffet, ministre de la Jeunesse et des Sports entre 1997 et 2002, le fait que les échecs soient reconnus discipline sportive.

Le président de la Région voit dans ce championnat de France l’opportunité de mettre à la fois à l’honneur les échecs pour leur vertu pédagogique et le travail associatif. Le président de la FFF a plaidé pour un sport qui apprend à réfléchir par soi-même et a souhaité que la discipline puisse un jour intégrer les programmes scolaires comme c’est le cas en Espagne. Quant au président de la LHNE, il a dit toute sa confiance dans l’ESMGO, « véritable exemple à suivre ».

Selon tous les intervenants, résultat de l’impulsion initiale donnée par Claude Leroyer, Gonfreville l’Orcher est assurément la vitrine des échecs hauts-normands. Le constat tient compte de la qualité des rencontres nationales ou internationales organisées depuis de nombreuses années par l’ESMGO Echecs, mais aussi des actions en milieu scolaire menées depuis plus de vingt ans. Ce sont près de 400 enfants qui découvrent chaque année les mérites de ce sport. Cyrille Vaugeois s’est lui-même présenté comme un « pur produit » de l’enseignement des échecs dans les écoles.

Si, pendant huit jours, le rendez-vous sera un passionnant carrefour sportif, il sera également bien vu pour les importantes retombées économiques qu’il va générer. Plus de 3 000 personnes, joueurs et accompagnateurs, seront présentes entre Gonfreville l’Orcher et les villes environnantes. Depuis l’hôtellerie (tous les hôtels sont déjà pleins dans un rayon de trente kilomètres) et la restauration en passant par diverses virées touristiques, près de deux millions d’euros renforceront l’économie régionale.

Côté budget d’organisation, estimé à 275 000 euros, l’ESMGO a reçu le soutien de la Ville de Gonfreville l’Orcher, de la Région, du Département, de la Codah et de partenaires privés (Total, Rédeim) ou même de particuliers. « Le soutien de la Ville se fera aussi en nature puisqu’il y aura pas mal de choses à aménager. Pour le moment, on est plutôt bien mais il n’y a pas trop de marge de manœuvre pour l’imprévu », a noté Jean-Paul Lecoq. L’ESMGO a encore un peu de temps pour motiver les partenaires potentiels.

« On parle depuis deux ans et demi de ce championnat, explique Cyrille Vaugeois. Pour le club et tous les bénévoles, c’est une réelle satisfaction que d’accueillir cette compétition. Tous les ans, nous emmenons une quinzaine de jeunes au championnat de France. En 2016, même les jeunes qui ne se qualifieront pas auront la possibilité de le vivre en direct à domicile. »

« Tout les ingrédients sont là pour que ce soit un bel événement, s’est exclamé le président de la FFF. Il faut que tout le monde reparte heureux. J’espère que nous ferons ici le plus beau championnat de France d’échecs jeunes. »

Plus d’informations sur le site dédié au championnat d’échecs jeunes 2016.

Plus de photos de la conférence de presse sur la page Facebook Ville de Gonfreville l’Orcher.



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal