Vous êtes ici : Accueil>
Education

Sortie de ZEP, les parents restent mobilisés

Article mis en ligne le 13-02-2015 permalien

Après la réunion infructueuse avec la directrice académique, les parents d’élèves du collectif gonfrevillais contre la sortie du réseau d’éducation prioritaire ont rencontré, ce vendredi matin, Pierre Laurent, secrétaire du PCF et sénateur en visite dans la région.


Mercredi 11 février, une délégation de parents et le maire de Gonfreville l’Orcher ont rencontré Catherine Benoit-Mervant, directrice académique des services de l’Education Nationale, qui a confirmé la sortie des trois écoles gonfrevillaises (maternelle et primaire de Gournay-en-Caux et maternelle de Turgauville) de la zone d’éducation prioritaire pour la rentrée 2015. Celle-ci a même laissé entendre que Gonfreville l’Orcher possédait trop de groupes scolaires sur son territoire... Une nouvelle peu rassurante pour l’avenir.

Réunion sur l’Education
Quelques parents du collectif étaient présents à une réunion sur le thème de l’Education en présence de Pierre Laurent, pour expliquer la situation à Gonfreville l’Orcher.

Les parents d’élèves et les élus gonfrevillais ne sont pas pour autant résignés. Lors de l’assemblée générale du collectif jeudi soir, les parents d’élèves ont décidé d’interpeller des élus nationaux, par courrier et en demandant des rendez-vous. Ce vendredi matin (13 février), quelques parents se sont rendus à la maison des associations à Harfleur pour rencontrer Pierre Laurent, secrétaire du PCF et sénateur en visite dans la région qui a aussitôt rédigé un courrier à l’attention du ministère. Une réunion était organisée, avec la FCPE et des parents d’élèves, sur le thème de l’Education pour évoquer la réforme de l’Education-Nationale, les rythmes scolaires et les zones d’éducation prioritaire.

Réunion sur l’Education
A l’issue de la rencontre avec Pierre Laurent, un courrier a aussitôt été rédigé à l’attention du ministère de l’Education Nationale.

En janvier-février, les actions de protestation du collectif se sont enchaînées : un blocage d’école le 12 janvier, une rencontre avec l’Inspecteur académique du Havre avec de nombreux parents le 14 janvier, une cavalcade en ville le 24 janvier, trois journées écoles mortes, un rassemblement sur l’esplanade de l’ECPC le 7 février, la collecte d’un millier de signatures sur une pétition... D’autres actions devraient également être engagées après les vacances scolaires.



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal