Vous êtes ici : Accueil>
Mobilisation

Non à la sortie de l’éducation prioritaire !

Article mis en ligne le 09-01-2015 permalien

Elus, parents d’élèves, enseignants et personnels des écoles se réunissaient le 8 janvier dans la salle des fêtes de la mairie pour protester contre la sortie de trois écoles de la commune de l’éducation prioritaire. Des actions sont prévues.


JPEG - 149.9 ko
Une réunion faisait le point le 8 janvier en présence d’élus.

Les services de l’Education nationale ont annoncé en décembre 2014 que l’école primaire et la maternelle de Gournay-en-Caux ainsi que la maternelle de Turgauville sortiront de l’éducation prioritaire dès la rentrée prochaine. Une décision fortement contestée par les élus, les parents d’élèves et les équipes éducatives.

L’effet serait catastrophique avec des fermetures de classes, des classes à 28 élèves avec des doubles ou triples niveaux. Les élèves en difficultés seraient les premières victimes de cette mesure.

Les calculs de l’Education nationale sont incompréhensibles. Ils se basent sur les chiffres de 2009, donnés par l’Insee, qui sont pour le moins très critiquables. Il faut savoir qu’en six ans, la commune a connu une forte augmentation du chômage. Cette aggravation de la situation sociale n’est pas prise en compte.

Quels que soient les chiffres mis en avant par l’Education nationale, les parents ne sont dans tous les cas pas d’accord pour accepter que les conditions d’apprentissage de leurs enfants se dégradent. « C’est parce que nous sommes en ZEP que nous avons des résultats meilleurs que nous pourrions l’espérer, a souligné une enseignante. Il faut rappeler aussi que c’est le collège Gustave-Courbet qui est à la base en éducation prioritaire. Nos écoles deviendront donc orphelines si elles sortent du dispositif. »

Si la volonté de l’Education nationale se concrétisait, l’accueil des enfants de deux ans serait aussi compromis. « C’est une bataille que la municipalité de Gonfreville l’Orcher mène depuis quarante ans, a insisté Jean-Paul Lecoq, maire. Nous nous battrons pour maintenir l’accueil de ces enfants. » La municipalité prend toute la mesure des menaces qui pèsent sur les écoles gonfrevillaises. Lors du conseil municipal du 15 décembre, un vœu a été adopté à l’unanimité pour dénoncer le projet de nouvelle carte scolaire et demander au rectorat de renoncer à ces décisions dans l’intérêt des élèves, des familles et des enseignants.

La décision officielle sera prise le 20 janvier. D’ici là, des démarches et actions sont envisagées. La municipalité a demandé un rendez-vous en urgence à l’Inspection académique.

JPEG - 174.4 ko
Les parents d’élèves appellent à une action lundi matin devant les écoles.

Pour sensibiliser les familles, les parents d’élèves appellent à des rassemblements devant toutes les écoles de la commune le lundi 12 janvier, à 8h20.

Une réunion se déroulera également le lundi 12 janvier, à 18h, dans la salle des fêtes de la mairie pour préparer d’autres initiatives. Ces rendez-vous sont ouverts à tous les parents d’élèves et à toutes les personnes qui veulent agir pour offrir à tous les enfants des apprentissages de qualité.

Pas d’écoles orphelines à Gonfreville l’Orcher. La priorité : l’avenir de nos enfants !



Enregistrer au format PDF

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal