Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité internationale

Les vacances sont finies pour les jeunes sahraouis

Article mis en ligne le 22-08-2014 permalien

Les enfants sahraouis reçus à Gonfreville l’Orcher ont bouclé leur valise en y glissant de bons souvenirs. Ils partent retrouver leur famille dans les camps de réfugiés installés dans le désert algérien.


JPEG - 58.4 ko
Les enfants sahraouis et leur accompagnateur ont remercié Jean-Paul Lecoq (maire), Serge Le Bret (comité de jumelage) et les familles gonfrevillaises.

Le drapeau sahraoui flottait devant la mairie depuis la fin juillet. Il marquait la présence sur le sol gonfrevillais de dix jeunes « ambassadeurs » sahraouis. Âgés de dix ans, ils ont été reçus par la municipalité, le comité de jumelage et des familles gonfrevillaises. Au programme, de bons moments familiaux (pique-nique, piscine…), quelques soins et trois semaines de vacances à la montagne. Comme chaque année, la colonie municipale Les Ailes blanches de Magland, en Haute-Savoie, les attendait. Les jeunes sahraouis y ont retrouvé leurs amis gonfrevillais et quelques jeunes de Teltow, la ville jumelle allemande.

Représentant Pierre Lebas, le président du comité de jumelage, Serge Le Bret a remercié les familles, dont trois nouvelles, qui ont accueilli les enfants. Lors de la soirée qui clôturait chaleureusement le séjour le 21 août, il a aussi salué Mohamed Lamine, l’accompagnateur, remercié les partenaires (un dentiste, un opticien, un magasin), Femmes solidaires, la Ville et les animateurs qui ont permis d’assurer un accueil de qualité.

JPEG - 180 ko
Souvenir des Ailes blanches, à Magland, une colonie internationale.

Jean-Paul Lecoq, maire, a également remercié les Gonfrevillais qui ont accepté de recevoir un enfant sahraoui pendant quelques jours. « La collectivité ne peut pas remplacer l’accueil familial. » Politiquement, la situation piétine toujours. « Le droit international dit que le Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique, n’est pas marocain. Le droit international doit s’appliquer. Un colonisateur africain ne peut pas prendre la place d’un colonisateur européen. Si, comme avec Israël en Palestine, l’ONU ne fait pas respecter le droit international, il faut que les peuples s’en mêlent. C’est ce que nous faisons. »

L’actualité au Sahara Occidental reste préoccupante. Après des procès iniques, des prisonniers politiques sahraouis croupissent dans des geôles marocaines pour de très longues années. Et gare aux observateurs étrangers qui tenteraient de venir voir comment la justice marocaine fonctionne. Au cours de la soirée, il a été rappelé l’arrestation, pour ne pas dire l’enlèvement, début août, de Michèle Decaster, présidente de l’Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples africains (AFASPA), dans l’aéroport de Laayoune (capitale sahraouie occupée) puis à Tanger alors qu’elle voulait assister aux procès de Wafaa Charaf et de Boubker El Khamlichi, dirigeants du parti Voie démocratique. Des journalistes basques et une représentante canadienne de l’Unicef ont également été récemment interdits de séjour au Sahara Occidental. Jean-Paul Lecoq avait eu une mésaventure similaire en novembre 2010.

Depuis vingt ans, la commune reçoit des enfants sahraouis. L’été qui sévit dans le désert au sud de l’Algérie est accablant. Chaque année, on espère qu’elle sera la dernière à imposer des conditions de vie aussi extrême aux populations qui ont fuit en 1975 la « marche verte » d’Hassan II alors roi du Maroc. « Quand les Sahraouis retrouveront leur pays, nous continuerons à recevoir leurs enfants, a assuré Jean-Paul Lecoq. La différence, c’est que des enfants gonfrevillais pourront alors passer des vacances au Sahara Occidental. »

En attendant, la Ville enverra une délégation à la 39ème conférence Européenne de Solidarité avec le Peuple Sahraoui (EUCOCO) qui se tiendra à Madrid les 14 et 15 novembre. Le 21 septembre, dans le cadre de la Journée internationale de la Paix, le film produit par Javier Bardem, Enfants des nuages, la dernière colonie, sera présenté à l’ECPC. Entrée libre.

Plus d’informations sur la page de l’EUCOCO

La bande annonce du film Enfants des nuages, la dernière colonie.



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal