Vous êtes ici : Accueil>
Commerce et emplois

Pose de la "première pierre" du parc commercial

Article mis en ligne le 15-01-2014 permalien

Les charpentes métalliques et les murs du futur parc commercial poussent dans le parc de l’Estuaire. La "première pierre" était symboliquement posée le 14 janvier par les promoteurs. L’ouverture des magasins, attendue pour le 20 août, sera créatrice d’emplois.


Les représentants de Redadim (Rédeim/Adim Normandie-centre) ont associé leurs partenaires, élus et entreprises, à la pause de la première pierre.

Le chantier du parc commercial développé par Rédadim (Rédeim/ADIM Normandie-Centre) a commencé en septembre dernier. Le 14 janvier, les promoteurs du projet avaient invité leurs partenaires, entreprises concernées, futures enseignes et élus locaux, pour poser symboliquement la traditionnelle "première pierre".

Initié en 2009 pour renforcer l’offre commerciale du Parc de l’Estuaire, ce programme comptera finalement quinze magasins sur 11 466 m2 de surface de vente. Développé autour de plusieurs univers (enfance, restauration, sport-culture-loisirs, équipement de la personne, équipement de la maison, beauté-santé), l’ensemble dessiné par l’architecte Jean Amoyal comprendra les magasins Intersport, Gifi, Chauss Expo, Orchestra, Bébé 9, Gémo, Zeeman, Yséal Coiffure, Shop Coiffure, Festi, Model’s, Blue Box, King Jouet et deux enseignes pour l’heure inconnues. L’investissement global est de 18 millions d’euros HT.

Au-delà de sa dimension économique, le projet a pris d’autres facteurs importants en compte. En effet, le projet à l’esthétique soignée intègre notamment une démarche de certification environnementale via le choix de matériaux naturels, le recours aux énergies renouvelables, la récupération des eaux de pluie et la performance énergétique des bâtiments. "Nous mettons un soin particulier dans l’aménagement de ce nouveau quartier. Nous voulions que la cerise sur le gâteau soit bonne et belle", a souligné le maire.

Autre caractéristique qui n’échappera aux Gonfrevillais les plus âgés, le centre commercial est construit sur l’emplacement d’un ancien camp cigarettes devenu l’une des cités provisoires de la commune. "C’est ici qu’étaient regroupés les dizaines de milliers soldats américains qui sont venus libérer l’Europe avant leur retour au pays", a rappelé le maire. Pour marquer leur respect de l’histoire locale, les promoteurs ont décidé de prêter un local de 100 m2 à l’association gonfrevillaise des cités provisoires qui bénéficiera ainsi d’une vitrine inattendue.

Les enseignes attendues sur le futur centre commercial du parc de l’Estuaire.

Ce grand chantier et les magasins attendus sont par ailleurs d’excellentes opportunités pour dynamiser l’emploi local. La municipalité, le Pôle d’insertion et la Mission locale se sont mobilisés pour mettre en place des clauses d’insertion en lien avec le promoteur et les entreprises de BTP. Un volet de deux milles heures de formation-insertion a ainsi été prévu. Pour l’ouverture prochaine du centre commercial, la création de 95 emplois directs est annoncée dans les secteurs du commerce, de la restauration et des services. Pour ne pas rater ce rendez-vous, la Ville va organiser un Forum de l’emploi dans l’Espace culturel de la Pointe de Caux le jeudi 3 avril.

En amont, Pôle emploi, la Mission locale, Cap emploi et le Pôle d’insertion professionnelle de Gonfreville l’Orcher vont mettre en place plusieurs initiatives (modules de découvertes des métiers du commerce et de la restauration, analyse d’éventuels besoins de formation, ateliers préparatoires pour optimiser les candidatures).

Pour s’y inscrire, les jeunes et les adultes en recherche d’emploi et intéressés par ces recrutements doivent prendre contact, avant le 31 mars 2014, avec le Pôle d’Insertion Professionnelle (Marie-Laure Pingot au 02 35 45 63 33) ou le Point Information Jeunesse (Cyril Flaman au 02 35 13 18 27).



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal