Vous êtes ici : Accueil>
Commerce

De nouvelles enseignes vont s'installer à Gonfreville l'Orcher

Article mis en ligne le 17-10-2013 permalien

Commencés en septembre, les travaux du nouveau complexe commercial du Parc de l’Estuaire préparent l’arrivée d’une douzaine de magasins, dont de nombreuses nouvelles enseignes. Ouverture annoncée pour le 20 août 2014.


Dans un but environnemental et paysager, du bois va habiller les façades du parc commercial. © Jean Amoyal

Développé par les sociétés RéDEIM et ADIM Normandie-Centre (filiale de Vinci Construction France) à travers la société REDADIM, ce nouveau projet de parc commercial a été lauréat d’un concours organisé en 2009 par la Codah (Communauté de l’Agglomération Havraise). L’investissement global est évalué à 18 millions d’euros HT.

Situé à l’angle de la route de l’Estuaire et de l’avenue du Camp Dolent, développé autour de plusieurs secteurs (enfance, restauration, sport-culture-loisirs, équipement de la personne, équipement de la maison, beauté-santé), cet ensemble a pour ambition de renforcer l’offre actuelle composée du centre Océane et d’une soixantaine d’enseignes.

Intersport, Gémo (déjà présents sur la zone), Gifi, Chauss Expo, Orchestra, Bébé 9, Zeeman, Yséal Coiffure, Shop Coiffure et trois enseignes en cours de signature s’installeront sur un site de 12 813 m2 qui intégrera 466 places de parking dont 162 végétalisées, 13 pour les PMR et 12 pour les familles. Une place centrale, située entre les deux ailes du projet, constituera le cœur du parc commercial. S’y rejoindront les parcours piétons dont celui reliant les Villas du Chemin Vert. Elle accueillera des espaces de restauration et permettra la connexion à un spot wifi en libre accès.

Intersport, Gémo (déjà présents sur la zone), Gifi, Chauss Expo, Orchestra, Bébé 9, Zeeman, Yséal Coiffure, Shop Coiffure... vont s’installer dans le nouveau parc commercial.

Dessiné par l’architecte Jean Amoyal, le futur parc commercial offrira un profil attrayant et adoptera une démarche éco-citoyenne. Le projet a été imaginé avec l’objectif d’être certifié du label NF Bâtiment Tertiaire Démarche HQE (haute qualité environnementale) pour les commerces. La certification a déjà été attribuée pour la phase « conception » sur la base des caractéristiques du projet : utilisation de matériaux renouvelables et à faible nuisance, insertion dans l’environnement, gestion des eaux pluviales, enveloppe à faible déperdition énergétique tendant vers la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation)… Tous les commerces seront équipés d’un box de récupération ainsi que de presses ou de compacteurs à carton et plastique.

Par ailleurs, deux éoliennes produiront de l’électricité qui sera reliée au réseau EDF et deux bornes permettront de recharger quatre véhicules électriques. Le bois habillera l’ensemble des façades du parc commercial afin de prolonger l’esprit recherché par la municipalité dans le quartier du Chemin Vert. 1000 végétaux dont 125 arbres seront plantés sur le site. Une liaison douce donnera sur l’avenue du Chemin Vert.

La Codah va procéder à des travaux de réfection de voirie (un flux entrant de 200 véhicules par heure est prévu en moyenne), va créer des pistes cyclables et construire de nouveaux trottoirs. Le centre commercial est également desservi par les lignes 2, 7, 10, 12 et 14 du réseau LiA entre les arrêts Parc de l’Estuaire, Plaine, Camp Dolent et Camp Philip Morris.

En septembre, le Pôle d’insertion et la Mission locale proposaient un module d’information sur les métiers du bâtiment pour les personnes pouvant être concernées par les clauses d’insertion prévues dans le projet. Entre les embauches possibles pour la construction du parc commercial et les candidat-e-s à l’embauche pour l’ouverture des enseignes, l’arrivée d’un tel complexe peut aussi donner un bon coup de pouce à l’emploi local.



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal