Vous êtes ici : Accueil>
Internet

A propos de l’inertie de SFR… et de la Codah

Article mis en ligne le 01-03-2013 permalien

Le 26 février, le maire de Gonfreville l’Orcher a, une nouvelle fois, interpellé le président de la Codah pour qu’il intervienne auprès de l’opérateur SFR qui prive des centaines de foyers gonfrevillais d’Internet.


Du fait de l’inertie de SFR et de la Codah, pas moins de 500 foyers gonfrevillais n’ont pas accès à Internet.

Ce n’est pas la première fois que le maire de Gonfreville l’Orcher, par ailleurs vice-président de la Codah, monte au créneau sur ce sujet qui revient régulièrement dans les réunions du conseil communautaire. Après plusieurs courriers sans suite, il réécrit au président de la Codah.

« Monsieur le Président, comme vous le savez, plusieurs centaines de foyers gonfrevillais, bien que raccordés à la fibre optique, depuis des mois, voire des années pour certains, ne sont toujours pas éligibles à Internet du fait de l’inertie de l’opérateur SFR. Considérant que notre commune se situe en zone blanche ADSL, cette situation est très mal vécue par les administrés concernés.  »

« En tant que président de la Codah, vous vous étiez engagé à améliorer les choses en intervenant personnellement auprès du président de SFR. Je note aujourd’hui que votre intervention n’a pas été particulièrement efficace. Soit par manque de suivi, soit pour tout autre motif que je n’ose pas formuler. »

Une issue positive semblait se dessiner. Espoir vite déçu, comme l’explique le maire dans la suite de son courrier. « Le 25 janvier, lors de la dernière réunion du comité de suivi de la DSP fibre optique THD, le directeur de concession m’a certifié, droit dans les yeux, que 264 des 500 foyers concernés allaient enfin obtenir gain de cause. J’ai donc pris contact avec ces personnes afin de leur annoncer que leur calvaire informatique allait prendre fin. Quelques jours plus tard, SFR faisait savoir que cette information ne serait pas suivie d’effet... En tant que maire, je pense que vous mesurez particulièrement bien la situation dans laquelle je me trouve vis-à-vis de mes concitoyens. Cette situation est-elle due au hasard ? »

La patience ayant ses limites, le maire de Gonfreville l’Orcher a refusé, à regret, de faire partie de la prochaine commission de délégation de service public sur le très haut débit dans l’agglomération considérant qu’il n’est pas en mesure de défendre la politique de la Codah en la matière.

Un retrait qui n’est pas une capitulation. Au contraire. La Ville de Gonfreville l’Orcher fera le nécessaire pour être entendue et obtenir satisfaction. En conclusion, le maire de Gonfreville l’Orcher indique donc que « sans retour fructueux de la Codah » il envisage de recourir à ses propres actions afin que ses concitoyens aient enfin, « sans distinction et en toute équité », accès aux services d’Internet.



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal