Vous êtes ici : Accueil>
Restauration municipale

Pour manger mieux et moins cher

Article mis en ligne le 19-12-2012 permalien

En janvier, les aliments servis dans les écoles, au centre de loisirs, au centre d’hébergement, dans les RPA ou dans les repas portés à domicile seront des produits sélectionnés par un nouveau marché alimentaire qui unit Gonfreville l’Orcher, Harfleur, Gainneville et Montivilliers. Priorité a été donnée au local et au bio.


JPEG - 146.4 ko
Les maires de Gonfreville l’Orcher, d’Harfleur, de Gainneville et de Montivilliers ont présenté une démarche intercommunale qui permet d’acheter des produits locaux de meilleure qualité à des tarifs plus avantageux et de soutenir l’activité des producteurs régionaux.

En novembre, élus et responsables de la Restauration municipale des villes de Gonfreville l’Orcher, d’Harfleur, de Gainneville, de Montivilliers et du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Gonfreville l’Orcher ont sélectionné les produits qui seront servis dans les assiettes pendant les quatre années à venir.

Le 10 décembre, Jean-Paul Lecoq (maire de Gonfreville l’Orcher), François Guégan (maire d’Harfleur), Hubert Bénard (maire de Gainneville) et Daniel Petit (maire de Montivilliers) ont présenté la démarche dans la salle du conseil municipal en présence de divers fournisseurs notamment ceux liés aux producteurs des Fermes d’ici et des Défis ruraux.

Depuis deux ans, des liens unissent les villes partenaires dans le domaine de la formation ou de l’audit dans le domaine de la restauration collective. Ce groupement d’achat intercommunal franchit une étape supplémentaire dans la recherche de qualité tout en bénéficiant d’offres plus avantageuses. Ce marché entend également soutenir l’activité des producteurs régionaux.

Vingt-trois fournisseurs ont été retenus pour livrer les denrées de vingt-quatre lots allant de l’épicerie, à la pâtisserie en passant par les produits laitiers, les viandes, les volailles, la charcuterie, les poissons et les boissons. Annick Piquenot, adjointe au maire chargée des Solidarités et présidente du CCAS était parmi les goûteurs sélectionneurs.

Les filières courtes ont été privilégiées. 80% des viandes fraiches sont d’origine normande. Des produits biologiques sont également priorisés. 20% des produits laitiers et 20% de l’épicerie sont bios. Les légumes frais de saison sont par ailleurs privilégiés à la place des conserves et des surgelés.

Des menus communs sont réalisés par les responsables de la restauration municipale des communes associées et prennent en compte les recommandations et obligations du Programme national nutrition santé (PNNS) et du Groupe d’étude des marchés de restauration collective et nutrition (GEM-RCN).

Dans sa volonté de promouvoir une alimentation saine, la Ville de Gonfreville l’Orcher présente par ailleurs le documentaire choc de Jean-Paul Jaud, Tous cobayes ?, le vendredi 14 décembre, à 20h30, à l’Espace culturel de la Pointe de Caux. Entrée libre. Plus d’infos ici



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal