Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité internationale

La Palestine invitée de la Journée de la Paix

Article mis en ligne le 24-09-2012 permalien

Dans le cadre de la Journée internationale de la Paix, le 21 septembre, le film Tant qu’il y aura un blocus a été présenté à l’Espace culturel de la Pointe de Caux.


Le mouvement de la Paix et l’AFPS tenaient des stands d’information dans l’ECPC.

Malgré le drame de 2010 (l’armée israélienne avait tué neuf militants propalestiniens sur le Marvi Marmara), une nouvelle flottille financée par des citoyens et des associations de plusieurs pays a tenté de briser le blocus israélien sur Gaza durant l’été 2011. Jean-Paul Lecoq, maire de Gonfreville l’Orcher, était à bord du Louise-Michel, l’un des navires pacifistes bloqués par les autorités grecques dans le port d’Athènes.

C’est un court, mais captivant odyssée que le film de Nicolas Dupuis et Matthieu Jeuland, Tant qu’il y aura un blocus, retrace avec les témoignages de l’équipage composé notamment d’Annick Coupé (Solidaires), d’Olivier Besancenot (NPA), du navigateur Jo Le Guen…

A l’invitation de la municipalité et du Mouvement de la Paix, dans le cadre de la Journée internationale de la paix, le public a pu débattre avec Jean-Paul Lecoq ainsi qu’avec des représentants du Mouvement de la Paix et de l’association France Palestine Solidarité (AFPS) qui tenaient par ailleurs des stands dans le hall du théâtre.

« La vie des Palestiniens est insupportable. Ils continuent à espérer parce qu’il y a des gens qui les soutiennent comme c’est le cas dans ce type de soirée », a souligné Jean-Paul Lecoq qui s’était par ailleurs rendu à Gaza en février 2009 après l’effroyable opération israélienne nommée Plomb durci. « J’ai vu de quoi l’Etat d’Israël est capable pour humilier les Palestiniens et réduire en poussière Gaza. »

D’une solidarité à une autre, Jean-Paul Lecoq, mandaté par la municipalité, se rendra début octobre devant la quatrième commission de l’assemblée générale des Nations Unies chargée des questions de décolonisation pour soutenir la cause sahraouie. Il a déjà fait le voyage en 2007. « A l’époque, j’idéalisais l’ONU. J’ai demandé à une secrétaire générale adjointe pourquoi les résolutions en faveur des Sahraouis et des Palestiniens ne sont jamais suivies d’effets. Elle m’a expliqué que ce sont des Etats qui composent et financent l’ONU. Et les remarques des Etats qui paient bien sont plus écoutées que les autres… Si nous en sommes là, c’est donc aux peuples de prendre leurs affaires en main. C’est ce qu’il s’est passé avec la Flottille de la Liberté. Dénigrés par des Etats membres de l’ONU, les membres d’équipage de la Flottille étaient finalement les seuls au monde dans la légalité, les seuls au monde à œuvrer pour faire appliquer les résolutions de l’ONU alors que les gouvernement grec et, bien sûr, israélien, étaient dans l’illégalité la plus totale en retenant les bateaux ou en arraisonnant militairement le Dignité dans les eaux internationales. »

On peut être surpris de voir une municipalité s’engager à ce point dans des actions en faveur du droit international. « Comment dire aux jeunes qu’ils doivent respecter la loi si des pays puissants ne la respectent pas. Il est là l’intérêt communal, réplique Jean-Paul Lecoq. Il faut donc agir concrètement pour que tous les Etats respectent le droit international. S’il n’y a pas de justice, il n’y aura jamais de paix nulle part. »

La vigilance des pacifistes et des anticolonialistes est en ce moment en éveil pour suivre la troisième Flottille de la Liberté qui est partie de Suède en août. Après des escales en France et en Espagne, où elle a reçu le soutien du chanteur Manu Chao, le superbe trois mats Estelle vogue vers Gaza...

Vous pouvez suivre la progression de l’Estelle en Méditerranée (vidéos et photos de concerts, interviews…) sur les pages Facebook Freedom Flotilla Coalition (anglais) et Rumbo a Gaza (espagnol).

Notez encore ce rendez-vous. La troupe palestinienne Yes theatre sera sur la scène de l’ECPC le 16 novembre..

Plus d’infos sur la question palestinienne en allant sur le site de l’Association France Palestine Solidarité et sur le site de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

Le chanteur Manu Chao à bord de l’Estelle :



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal