Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité internationale

Les jeunes sahraouis repartent

Article mis en ligne le 24-08-2012 permalien

Après quatre semaines de vacances, les enfants sahraouis disaient au revoir à leurs ami-e-s gonfrevillais le 23 août dans la salle des fêtes de Gournay-en-Caux.


Marc Guérin, 1er adjoint au maire, a salué toutes les personnes investies dans l’accueil des jeunes sahraouis.

Arrivés le 27 juillet, les dix jeunes sahraouis reçus à Gonfreville l’Orcher reprendront l’avion le 25 août. Direction le camp de réfugiés sahraouis de J’Refia (ville jumelée avec Gonfreville l’Orcher) installé dans le désert algérien depuis 1975, année où le pouvoir marocain entreprit une « marche verte » pour occuper illégalement le Sahara Occidental.

Accueillis par la Ville de Gonfreville l’Orcher et par le comité de jumelage présidé par Serge Lebret, les jeunes ont été hébergés par des familles gonfrevillaises généreuses. Reçus officiellement à leur arrivée par Jean-Paul Lecoq, maire, les enfants ont eu un programme chargé entre leurs activités normandes et un séjour dans la colonie municipale des Ailes Blanches à Magland (Haute-Savoie).

Comme chaque année, le séjour s’est terminé par une soirée conviviale où chacun apporte un dessert à partager. Le 23 août, élus, membres du comité de jumelage et familles étaient réunis dans la salle des fêtes de Gournay-en-Caux. Marc Guérin (1er adjoint au maire), Sandra Hauchecorne (adjointe au maire chargée de l’Enfance et de la Jeunesse), Marie-Claire Doumbia (adjointe au maire chargée de la Vie des quartiers), Gérard Legout (conseiller municipal délégué aux Fêtes) et Bruno Chapelle (conseiller municipal) étaient présents.

Marc Guérin a salué l’investissement des membres du comité de jumelage, des animateurs de la colonie de Magland et des familles gonfrevillaises. « La municipalité est fière de contribuer à nouer tous ces liens. Nous essayons de les élargir pour que le réseau de solidarité s’agrandisse. Nous sommes fiers d’accueillir des enfants depuis dix-neuf ans pour leur offrir un peu de répit dans la vie difficile qui est la leur au quotidien, mais aussi pour que le monde prenne conscience de la profonde injustice subie par le peuple sahraoui et pour que le droit international soit appliqué. »

En conclusion, l’accompagnateur des enfants a espéré que les jeunes sahraouis puissent un jour passer leurs vacances dans leur pays, sur leurs belles plages. « Ils n’oublieront alors pas d’inviter leurs amis gonfrevillais à passer de bons moments au Sahara Occidental... » L’invitation est notée.

Tous les amis sahraouis sont repartis avec leur portrait.


Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal