Vous êtes ici : Accueil>
Cematerre

Ouverture du local tertiaire

Article mis en ligne le 23-02-2012 permalien

Le local tertiaire construit en Cematerre a ouvert ses portes le 23 février. Une première mondiale saluée par tous.


Ouverture du bâtiment tertiaire
Le local tertiaire en Cematerre a ouvert ses portes le jeudi 23 février, en présence de Pierre Ory, sous-préfet du Havre, du député-maire de Gonfreville l’Orcher, d’Alain Lefebvre, créateur de Cematerre, de Catherine Troalic, conseillère régionale et de François Guégan, conseiller général.

En présence de Pierre Ory (sous-préfet), Catherine Troalic (conseillère régionale), François Guégan (conseiller général), Alain Lefebvre (PDG de Cematerre), Vincent Rey et Marc Béri (architectes), Camille Galap (président de l’Université), le député-maire a coupé le ruban tricolore qui barrait la porte du local tertiaire construit en Cematerre dans le quartier Teltow dans le cadre d’un projet soutenu par l’Agence nationale de renouvellement urbain. Un moment attendu par tous les partenaires pressés de voir ce bâtiment unique sortir de terre.

Imaginée par un "enfant" de Gonfreville l’Orcher qui dirige une entreprise locale, construite avec des matériaux locaux (terre, chaux, lin), la première construction en Cematerre au monde n’a pas fini de faire parler d’elle. "Ce qui se passe ici n’est pas anodin , a souligné le sous-préfet. Ce qui se joue est intéressant pour le développement de la vallée de la Seine qui peut devenir un territoire d’expérimentation des éco-matériaux."

Pour sa part, le président de l’Université, un site leader en génie civil, pense à l’utilité du procédé pour la reconstruction sur l’île d’Haïti dévastée. Le conseiller général évoque les mêmes possibilités pour le Burkina Faso. L’inventeur du Cematerre, un "bulldozer enthousiaste" selon Marc Béri, a salué l’intérêt de la municipalité pour l’aventure malgré les difficutés. "Il faut du courage pour dire banco, on y va !"

Se déclarant adversaire du pragmatisme qui "empêche l’imagination", le député-maire a invité l’assistance réunie dans le complexe Baquet pour un cocktail à "oser rêver le monde". Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas puisque l’entreprise BCA expertise, spécialisée dans l’expertise automobile, et deux autres sociétés vont investir le nouveau bâtiment, fleuron du développement durable dans la commune.

Découvrez le diaporama photos de l’évènement



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal