Vous êtes ici : Accueil>
Solidarité internationale

Des Gonfrevillais à Séville pour le peuple sahraoui

Article mis en ligne le 10-02-2012 permalien

La 37ème conférence européenne de soutien au peuple sahraoui se tenait à Séville (Espagne) du 3 au 5 février. Une délégation gonfrevillaise y participait.


La délégation gonfrevillaise devant la tribune de la conférence Eucoco à Séville.

Composée d’élus gonfrevillais (Marie-Claire Doumbia, Alban Bruneau, Pierre Lebas, Gérard Legout), et de membres du comité de jumelage présidé par Serge Le Bret, la délégation a suivi les nombreux rendez-vous proposés par l’incontournable conférence annuelle des comités européens de soutien au peuple sahraoui (Eucoco).

Ouverte par Mohamed Abdelaziz, président de République arabe sahraouie démocratique (RASD), la conférence Eucoco a rassemblé 500 participants venus de vingt pays. Le chef du Polisario, « très attaché aux voies pacifiques », mais n’excluant pas un retour à la lutte armée, a interpellé le nouveau gouvernement marocain à l’approche de la rencontre prévue du 11 au 13 février à Manhassat, aux Etats-Unis. « Nous espérons que la partie marocaine viendra à ces négociations avec une vison conforme à la légalité internationale », a déclaré le président Abdelaziz.

Pour sa part, Mohamed Sidati, ministre sahraoui chargé des Relations avec l’Union européenne, a souligné les « signes positifs » enregistrés tant en Europe (le Parlement européen n’a pas reconduit l’accord de pêche avec le Maroc dans les eaux sahraouies) qu’aux Etats-Unis (le Congrès américain conditionne les aides au Maroc au respect des droits de l’Homme dans les territoires occupés) pour replacer la solution du conflit du Sahara occidental dans le cadre du droit international. Présente également, Aminatou Haidar a ajouté que « l’ONU doit faire pression sur le Maroc pour permettre au peuple sahraoui d’exprimer son choix ».

Parallèlement aux interventions, les participants ont travaillé pendant deux jours dans des ateliers consacrés aux droits de l’homme dans les territoires occupés, à la coopération, à l’action humanitaire, à l’éducation ou à la formation.

La résolution finale de la conférence a réaffirmé « la volonté inébranlable du peuple sahraoui de conduire à son terme le processus d’autodétermination pour l’indépendance du Sahara occidental ». La 38ème édition se déroulera à Rome en 2013.

En avril, une délégation gonfrevillaise se rendra dans les campements de réfugiés sahraouis situés dans le désert algérien, près de Tindouf, pour une mission d’une semaine. La Ville de Gonfreville l’Orcher et le comité de jumelage s’apprêtent également à recevoir une dizaine d’enfants cet été. Si vous voulez vous associer à ces initiatives, contactez le 06 75 70 11 48.

La suite en images :

La conférence exigeait la libération des prisonniers politiques sahraouis arrêtés par les autorités marocaines.
Rencontre avec le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).
Alban Bruneau, ajoint au maire, aux côtés du président de la RASD.
Les congressistes d’Eucoco ont manifesté leur soutien au peuple sahraoui dans les rues de Séville.

Plus d’informations sur le site de la 37ème Eucoco de Séville.



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal