Vous êtes ici : Accueil>
Judo

Un kagami biraki au dojo

Article mis en ligne le 09-01-2012 permalien

Le 7 janvier, l’ESMGO Judo recevait le kagami biraki du comité départemental de judo au dojo, une importante cérémonie.


Les ceintures noires seinomarines avaient rendez-vous au dojo sous le portrait de Jigorō Kanō.

Autrefois en usage dans les familles de guerriers, le kagami biraki (“ouvrir le miroir” en japonais) est une cérémonie traditionnelle qui célèbre aussi le nouvel an chez les adeptes des arts martiaux.

Au Japon, le kagami biraki revêt un aspect religieux (shinto) et philosophique pour saluer le renouveau de la nature. A Gonfreville l’Orcher, les judokas n’ont pas ouvert de tonneau de saké à la hache, mais la rencontre saluée par le député-maire et Marc Guérin, premier adjoint au maire et membre du club, a néanmoins marqué les esprits.

Après la présentation des vœux, le président du comité départemental a remis la médaille de bronze de la Fédération française de judo à la Ville de Gonfreville l’Orcher pour son engagement en faveur de la discipline.

Près de soixante-dix ceintures noires seinomarines avaient fait le déplacement avec leurs familles et amis. Parmi elles, Vincent Limare, international junior, Romain Buffet et Dimitri Dragin, champions du monde par équipe avec Ugo Legrand, en pleine préparation pour les prochains jeux olympiques. Ce qui a donné lieu à des séances d’autographes et de photos souvenirs.

De nombreuses remises de diplômes de grades, une démonstration de nage no kata, des échauffements et des études techniques ont marqué la longue cérémonie. Ce qui a permis à quelques Gonfrevillais-ses de se mesurer aux champions présents. Sous le regard bienveillant de Jigorō Kanō, un mondo a également été proposé sur la place de la compétition dans le judo. Assis en cercle sur le tatami, professeurs et athlètes internationaux ont débattu avec leurs pairs sur les valeurs et principes qu’ils défendent.

Après le salut rituel, les participants ont poursuivi la soirée en partageant makis, boules de riz et saké selon la coutume japonaise. Un moment fort pour le club présidé par Pascal Mabire.

La suite en images :

Le député-maire a reçu la médaille de bronze de la Fédération française de judo.
Les athlètes internationaux présents bien encadrés par les élus locaux et les responsables de l’ESMGO Judo.
Des études techniques étaient au programme.
Les champions ont signé des autographes. Dimitri Dragin au premier plan.
La Gonfrevillaise Gaëlle Lappert a pu affronter Dimitri Dragin.
Les judokas ont échangé leurs points de vue sur la place de la compétition dans le judo.
Le salut rituel a conclu la cérémonie.
A la mode japonaise, les judokas ont salué la nouvelle année en partageant des makis, du riz et du saké.

Plus d’infos sur le site d’ESMGO Judo.



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal