Vous êtes ici : Accueil>
Les vœux de la municipalité

Au service de l’humain

Article mis en ligne le 04-01-2012 permalien

La municipalité a présenté ses vœux aux personnalités locales le 2 janvier dans la salle Arthur-Fleury.


Le député-maire a plaidé pour une politique au service de l’intérêt général.

De nombreux représentants des administrations et des services publics, des mondes associatifs, syndicaux, politiques, économiques et membres de la communauté éducative ou du mouvement sportif étaient présents dans la salle Arthur-Fleury pour la traditionnelle cérémonie de vœux de la municipalité.

Le député-maire a évoqué les grands moments de 2011. Parmi eux, la réalisation d’un local jeunes isolé en paille lors d’un chantier participatif, la construction d’un local tertiaire en Cematerre (matériau révolutionnaire inventé par le Gonfrevillais Alain Lefebvre), la rénovation de la salle de spectacle de l’ECPC et de la RPA du Clos-Fleuri, l’installation de la société Osilub, la livraison des premiers logements au Chemin-Vert, le soutien à Pascal Tesnière qui se prépare à traverser l’Atlantique à la rame (une série de cartes postales était offerte pour saluer l’exploit), des résultats sportifs prometteurs...

Des ombres sont hélas aussi à déplorer. Chez Renault, Aircelle ou avec le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) qui pourrait avoir des effets néfastes sur les habitants riverains de la zone industrielle, mais aussi sur certaines entreprises. Dans les services publics de l’éducation, de la santé, de la justice, de la police...

Le chaud dossier de l’intercommunalité a été évidemment évoqué. “C’est une opération politicienne qui nuit à l’avenir du territoire. J’espère que les communes et les populations diront que ce n’est pas l’heure. Attendons un peu. A force de travailler ensemble, on aura peut-être envie un jour de se marier. Je suis pour l’union libre ou le PACS, mais le mariage forcé, ça jamais”, a expliqué le député-maire qui mise sur une politique solidaire au service de l’être humain et de l’intérêt général.

Le discours s’est terminé par une citation de Miguel de Cervantès. “Ce ne sont pas les richesses qui font le bonheur, mais l’usage qu’on en fait.”



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal