Vous êtes ici : Accueil>
Risques majeurs

AZF, plus jamais ça !

Article mis en ligne le 22-09-2011 permalien

Pour les 10 ans de la catastrophe d’AZF à Toulouse, l’association de défense des riverains des Côtes Blanches participait à un rassemblement devant la sous-préfecture le 21 septembre. Une délégation a été reçue par le cabinet du sous-préfet.


Thierry Rolland, président de l’association de défense des riverains des Côtes Blanches, a pris la parole devant la sous-préfecture du Havre.

C’est par une minute de silence à la mémoire des 31 morts de la catastrophe (qui a également blessé 2500 personnes) que le rassemblement a commencé en présence du député-maire de Gonfreville l’Orcher.

Thierry Rolland, président de l’association de défense des riverains des Côtes Blanches, a rappelé les circonstances de la catastrophe industrielle toulousaine. « Dix ans après, 14 000 personnes souffrent toujours du traumatisme de l’explosion. Tout le monde est unanime : plus jamais ça ! »

Suite à cette tragédie, la loi dite « loi Bachelot » a été votée le 30 juillet 2003. Elle prévoit l’élaboration de Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT). La mise en place du PPRT local inquiète les Gonfrevillais qui aimeraient en savoir plus sur les risques d’expulsion et de délaissement, mais aussi sur les travaux de mise en conformité des habitations. «  Les riverains sont triplement punis. Ils subissent les nuisances industrielles au quotidien, vivent en étant exposés à un risque d’accident technologique majeur et doivent aujourd’hui payer pour se protéger contre ce risque. Alors l’opposition grandit. Nous devons instaurer le principe de pollueur-payeur et non le contraire pollué-payeur ! »

Sur une banderole accrochée à la grille de la sous-préfecture du Havre, les Gonfrevillais disent « Oui à l’industrie, oui à l’emploi, oui au PPRT. Non à la facture ! » Thierry Rolland précise sa pensée. « L’association des Côtes Blanches de Gonfreville l’Orcher, comme beaucoup d’autres associations des communes concernées par les PPRT, ne demande pas le départ des usines. Bien au contraire. Ces usines sont des sources de revenus et d’emplois. Diminuer les risques à la source doit être la priorité des industriels. » Les riverains de la zone industrielle, majoritairement des ouvriers, des personnels et des retraités des entreprises, réclament le droit de vivre dans leur quartier sans que leurs biens soit dépréciés par le PPRT.

Les Gonfrevillais voient aussi d’un mauvais œil la chasse aux niches fiscales annoncée par le gouvernement. Cette perspective pourrait mettre à mal les crédits d’impôts accordés aux particuliers qui réaliseront des travaux pour mettre leur maison en conformité avec la loi. « Il va falloir faire comprendre que ces crédits d’impôts ne sont pas des avantages, mais des dus qui doivent d’ailleurs être revus à la hausse. Des industriels comme Total font d’énormes profits. Ils ont besoin d’un large périmètre pour exercer leurs activités en toute sécurité. Ce serait plutôt à eux d’indemniser les riverains.  »

Sur le papier, les PPRT devaient être prescrits en février 2010. Dans l’agglomération havraise, la première réunion de travail alliant services de l’Etat, élus, industriels, associations… n’a eu lieu que le 5 mai dernier. Cet été, le sous-préfet annonçait que le délai prévu sera prorogé de dix-huit mois. Un report qui ne plaît pas aux habitants. « Nous savons que le PPRT du Havre est l’un des plus importants de France avec seize sites Seveso, dont neuf sur la commune de Gonfreville l’Orcher, mais nous exigeons que l’administration fournisse rapidement des cartographies précises », lance Thierry Rolland. Une lenteur qui inquiète aussi le député-maire. « On ne peut sans doute pas dire qu’il ne se passe rien. Il se passe sûrement des choses auxquelles nous ne sommes pas forcément associés alors que nous sommes là pour travailler, comprendre, proposer. Nous ne sommes pas là pour valider un dossier déjà bouclé. »

Les manifestants ont pu présenter leurs attentes à la chef de cabinet du sous-préfet.





Enregistrer au format PDF

1 Message

  • AZF, plus jamais ça !
    5 novembre 2011 08:55, par llopis daniel

    monsieur bonjour quelques mots pour etre aupres de vous et pour porté a votre connaissance un évenement qui a eu lieu a sete dans les années 50 un bateau transportant du nitrate a explosé dans le port de celle ci

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal