Vous êtes ici : Accueil>
Développement durable

La construction d'un immeuble en terre

Article mis en ligne le 10-06-2011 permalien

La première “coulée de terre” a été versée le 10 juin sur le chantier d’un local tertiaire.


Alain Lefebvre, inventeur et directeur de Cematerre, et Alban Bruneau, adjoint au maire chargé de l’Environnement et de l’Urbanisme, ont versé la première "coulée de terre".

Un événement dont nous sommes fiers.” Par ces mots, Alban Bruneau, adjoint au maire chargé de l’Environnement et de l’Urbanisme, a résumé le sentiment de la municipalité qui lance la construction d’un local tertiaire en terre selon un procédé inventé par un entrepreneur gonfrevillais. Une première mondiale.

En présence d’élus municipaux, de Céline Brulin, vice-présidente du Conseil régional, de Gérard Heuzé et de François Guégan, conseillers généraux, de représentants de l’université du Havre et du CNRS (qui suivront pendant dix ans l’évolution du matériau), une coulée de terre a été versée rue Maurice-Thorez dans le cadre du projet ANRU qui vise la requalification du quartier Teltow.

Dans la vie, il y a ceux qui disent et ceux qui font, a ironisé Jean-Paul Lecoq, député-maire, via une vidéo. La politique, c’est avant tout des actes concrets, des réalisations. Ce local est un bon exemple. Je suis sûr qu’il fera des petits. Quand d’autres maisons en terre se construiront, nous serons heureux d’avoir été les précurseurs en ce domaine.”

Le procédé mis au point par Alain Lefebvre, directeur de Lefebvre Industrie et de Cematerre, est en effet très prometteur. Mélange de terre locale, de chaux et de lin, le Cematerre est un matériau inédit respectueux de l’environnement. Le développement durable est l’une des priorités de la municipalité. On l’a vu avec la construction d’un réseau de chauffage au bois, avec l’arrivée du Très haut débit et de l’AlertBox, la construction de bâtiments basse consommation au Chemin-Vert, la gestion raisonnée des espaces verts...

Avec ce bâtiment qui deviendra un “hôtel d’entreprises”, dessiné par les architectes Vincent Rey et Marc Béri, la municipalité allie défense de l’environnement, innovation et recherche fondamentale.

La Ville investit 52 000 euros dans cette réalisation. Elle est soutenue par le Conseil régional à hauteur de 139 000 euros et par le Conseil général à hauteur de 270 000 euros.

Le film de l’événement












Un “show room” en mairie

Du fait du caractère novateur du projet Cematerre, la municipalité a installé un espace d’exposition dans la salle des fêtes de la mairie. Ce lieu permettra d’accueillir pendant dix mois tous les groupes (étudiants...) intéressés par l’aventure. Les Gonfrevillais, les scolaires notamment, y auront aussi accès.

Pour en savoir plus, le site Internet de Cematerre



Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal