Vous êtes ici : Accueil>
Education

Pas touche à nos écoles !

Article mis en ligne le 08-04-2011 permalien

Avec une manifestation à Rouen et un rassemblement au Havre aujourd’hui, la mobilisation contre les fermetures de classes se poursuit.


Les enseignants grévistes dans la cour de l’Inspection académique au Havre.

Gonfreville l’Orcher est touchée par la fermeture de deux classes primaires. L’une à Jean-Jaurès, l’autre à Turgauville. 128 fermetures (88 en élémentaire, 31 en maternelle, 9 en RPI) sont annoncées pour la rentrée prochaine dans l’académie. Sans oublier les mauvais coups donnés aux RASED et aux postes en Adaptation Situation de Handicap (ASH). Globalement, le gouvernement veut supprimer 16 000 postes d’enseignants, dont plus de la moitié dans le premier degré. Une annonce insupportable.

Les députés Daniel Paul et Jean-Paul Lecoq en discussion avec Didier Delaunay (au centre), inspecteur de la circonscription Havre sud.

La situation a été évoquée à Gonfreville l’Orcher pendant le conseil municipal du 4 avril. Les élus ont vivement réagi aux côtés des parents d’élèves en votant à l’unanimité une motion dénonçant les fermetures programmées dans la commune. “Les règles de calcul ont changé depuis l’an dernier, a expliqué Jean-Paul Lecoq, député-maire. Le but est, à l’échelle nationale, de supprimer une grande quantité de postes d’enseignants. Les recteurs qui s’acquittent bien de cette tâche reçoivent d’ailleurs des primes. Moi, j’appelle ça des primes à la casse. C’est un choix de société et nous devons résister pour défendre l’école publique, laïque et républicaine. Ce n’est pas seulement l’affaire de la communauté éducative. C’est l’affaire de tous. L’éducation est toujours un investissement pour l’avenir.

Le député Daniel Paul a apporté son soutien aux enseignants grévistes.

Le 8 avril, les syndicats (SNUipp-FSU, le SE-UNSA, la CGT Educ’action, le SGEN-CFDT, SUD-Education) avec le soutien de la FCPE, ont appelé à la grève et à un rassemblement devant les bureaux de l’Inspection académique au Havre. Les enseignants et les parents d’élèves de l’agglomération ont été rejoints par des élus communistes dont les députés Jean-Paul Lecoq et Daniel Paul. Le rassemblement s’est ensuite transformé en cortège escargot en direction de la mairie du Havre.

Une militante de Sud Education a parlé de la répression qui menace des enseignants en lutte dans les collèges.

Partout dans le département, de nombreuses écoles sont dans le mouvement de résistance. Entre occupations et blocages en passant par des distributions de tracts ou des journées écoles mortes comme hier à Gonfreville l’Orcher. Une coordination des actions écoles-collèges-lycées va se mettre en place pour notamment refuser la répression qui menace certains enseignants rebelles.

Les parents d’élèves affiliés à la FCPE sont dans le mouvement.

Article(s) précédent(s)

Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

Voir tous les évènements


WEB TV

PROGRAMMATION CINÉMA MUNICIPAL

Programmation Cin�ma Municipal